Appelez-nous au 01 53 27 33 77, nous disposons régulièrement de nouvelles opportunités pas encore disponibles sur le site

Retrouvez la liste de vos favoris

L’achat d’une licence de pharmacie | Opportunités et limites

Vous souhaitez développer l’activité de votre officine ? Vous vous intéressez à l’acquisition de licence dans votre zone de chalandise ? Cette perspective peut constituer une opportunité intéressante pour le titulaire, mais il est recommandé de s’informer en amont du contexte dans lequel les rachats s’effectuent et d’en identifier les avantages et inconvénients avant de se lancer dans un tel projet. Ensemble, découvrons l’intérêt et les spécificités de l’achat de licence de pharmacie.

Opportunités pour le titulaire d’officine de céder son point de vente

Le secteur officinal fait face à une vague importante de départs en retraite, ce qui se traduit par un nombre croissant de cession d’officines. Si le pharmacien ne choisit pas de cesser son activité définitivement sans repreneur, il peut faire le choix de vendre sa clientèle ou sa licence. Ces options diffèrent puisque dans le second cas, l’opération comprend aussi le fonds de commerce. En effet, une pharmacie constitue un fonds de commerce ; à ce titre, elle comprend, entres autres, une clientèle, un stock ou des éléments corporels, comme le mobilier. Une licence ne peut être cédée indépendamment du fonds de commerce.  

D’autres cas de figure peuvent se produire : un titulaire peut être contraint de se séparer de sa licence, en cas de difficultés financières chroniques qu’il ne parvient pas à résorber. Il peut également être encouragé à le faire par des concurrents aux alentours qui le démarchent dans ce sens et finissent par le convaincre si sa situation économique est très tendue.

Quels que soient les motifs de la vente, l’acquéreur potentiel marque un intérêt pour l’achat de la licence de la pharmacie, pour des raisons surtout commerciales grâce au regain d’activité sur lequel il table. Il pourra également procéder à la fermeture physique de la boutique de son ancien confrère et conserver éventuellement l’équipe.

Clés de succès de l’achat de licence de pharmacie

Ce type d’opérations concerne en général les petits points de vente qui cèdent leur licence à des structures environnantes de plus grande taille, qui disposent d’une assise financière suffisante pour l’acquérir. En s’engageant à recruter le personnel, l’acquéreur augmente ses chances de finaliser la transaction si le titulaire peine à valider celle-ci. Il arrive d’ailleurs que celui-ci soit embauché en tant qu’adjoint.

Le projet est facilité lorsque les différentes parties prenantes entretiennent de bonnes relations. Il est possible aussi de solliciter les services de cabinets spécialisés, comme Pharmagence ou d’un expert comptable, lesquels peuvent se charger d’approcher des officines afin de leur soumettre une proposition. Souvenez-vous que la mise en place d’un cadre pacifique est primordiale pour négocier, d’où l’intérêt parfois de s’appuyer sur des tiers extérieurs. La qualité des liens constitue l’un des leviers de la réussite puisque le vendeur pourra informer plus naturellement sa clientèle du devenir de son commerce et promouvoir le report d’activités vers son confrère.

Limites et incertitudes

L’acquisition de licence constitue une source d’opportunité commerciale, mais selon la situation de l’officine cédée, les bénéfices seront plus ou moins avantageux. Une petite structure vieillissante et donc peu valorisée manquera d’attractivité. Par ailleurs, la récupération de clientèle attendue par l’acheteur peut faire défaut, surtout dans les centres urbains plus concurrentiels qu’en milieu rural ou dans les zones recluses. Ayez en tête qu’il y aura immanquablement une perte, dont l’ampleur est variable selon les lieux d’implantation de l’officine et pas toujours aisée à anticiper lors des négociations.

Soulignons qu’en cas de cession de licence, celle-ci ne sera plus prise en considération au regard des densités de population. Ce paramètre n’est pas neutre, car l’acquéreur prend le risque de voir s’installer un nouveau confrère. Cette probabilité est en revanche faible dans des communes en surdensité.

Un rachat de licence n’est pas synonyme de regroupement.

Le regroupement vise à rassembler plusieurs officines dans un espace unique au sein de l’un des structures regroupées ou dans un autre lieu. La nouvelle pharmacie ne peut ouvrir que lorsque celles regroupées ont fermé. Contrairement aux cessions, les licences sont protégées pendant douze ans.

Cette opération est plus lourde à mettre en œuvre et subordonnée à une autorisation administrative accordée par l’Agence régionale de santé.

Des prix d’achat fonction de plusieurs facteurs, dont l’environnement de l’officine

La valeur d’une pharmacie s’apprécie grâce à de nombreux paramètres : localisation géographique, ancienneté de la boutique, zone de chalandise, proximité de professionnels de santé… Le chiffre d’affaires et les perspectives de croissance sont intéressants à examiner, mais ne suffisent pas, d’autant plus que la vente de licence change la donne puisque l’acheteur ne peut pas miser sur un report intégral de l’activité. En revanche, une attention particulière doit être portée à l’intensité concurrentielle de la zone, qui doit faire l’objet d’une étude approfondie. La pharmacie est-elle localisée en plein centre-ville, en périphérie, dans un grand bourg de province ? Un point de vente localisé dans un centre urbain actif ou dans une zone surnuméraire sera moins bien valorisé qu’un autre situé dans une petite bourgade beaucoup moins concurrentielle.

Chaque transaction est unique ; de nombreux facteurs pèsent dans les négociations. Il est évident que si le titulaire est acculé à se séparer de son commerce, il ne sera pas en position de force pour faire durer les pourparlers. Il cédera plus facilement sa licence et à un prix réduit. Il lui est conseillé en général de confier la réalisation d’études marketing à des professionnels spécialisés afin d’examiner l’environnement et les perspectives de développement du commerce. Grâce à des données étayées, il sera en mesure d’argumenter son dossier et de réaliser une meilleure affaire.

Vous souhaitez être accompagné par des professionnels, spécialisés dans la transaction d’officines ? Passez à l’action, et contactez notre équipe afin d’être conseillé dans la perspective d’une vente ou d’un achat de licence de pharmacie.

Continuez votre lecture avec l’artiche sur les « Ouvrir une pharmacie en ligne | Ce qu’il faut savoir« .