Appelez-nous au 01 53 27 33 77, nous disposons régulièrement de nouvelles opportunités pas encore disponibles sur le site

Retrouvez la liste de vos favoris

UNE CONCURRENCE DE PLUS POUR LES PHARMACIENS

UNE CONCURRENCE DE PLUS POUR LES PHARMACIENS

La Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF) rapporte dans une étude récente, une certaine inquiétude des pharmaciens face à la concurrence que représentent la grande distribution et la vente en ligne.

La FSPF s’appuie sur 6277 réponses parmi ses adhérents pour dresser ce constat. 75% des répondants craignent principalement la baisse des prix. En effet, celle-ci cause la baisse du chiffre d’affaires des pharmacies. La vente en ligne préoccupe 64% des pharmaciens et la grande distribution 52%. Tous ces résultats sont liés. La diminution des prix des médicaments qui cause une baisse du chiffre d’affaires des pharmacies les incite à se diriger un peu plus vers d’autres activités comme la parapharmacie. Toutefois, ce marché est également occupé par les grandes surfaces alimentaires et les sites de vente en ligne. L’offre est donc de plus en plus importante.

Image illustrant la vente en ligne

Cette situation n’est pas sans rappeler la perte de monopole sur les tests de grossesse et d’autres autotests que les officines subissent depuis 7 ans déjà, ces derniers étant disponibles en grande distribution.

Actuellement, ce sont les masques chirurgicaux, essentiels dans la lutte contre le Covid-19, qui sont vendus de façon massive dans la grande distribution, cela depuis mai 2020. Pour toutes ces raisons, l’étude de la FSPF insiste sur la volonté de 90% des pharmaciens d’être protégés du monopole face aux mondes de la grande distribution et de la vente en ligne.

~ Source(s) : https://www.lsa-conso.fr/la-grande-distribution-et-la-vente-en-ligne-inquietent-les-pharmaciens,375808

Continuez votre lecture avec l’article suivant :