Appelez-nous au 01 53 27 33 77, nous disposons régulièrement de nouvelles opportunités pas encore disponibles sur le site

Retrouvez la liste de vos favoris

CYCLAMED : UN RECUL DU TRI DES MÉDICAMENTS EN 2020

Un recul du tri des médicaments en 2020 selon Cyclamed

Le tri des médicaments a connu un recul en 2020 révèle Cyclamed, l’association responsable de leur collecte. Regardons cela de plus près.

Cyclamed est une association agrée par les pouvoirs publics qui a pour mission la collecte et la valorisation des Médicaments Non Utilisés (MNU). Cela concerne les médicaments destinés aux humains rapportés en pharmacie par les patients qu’ils soient périmés ou non. Son objectif est de sécuriser l’élimination de ces Médicaments Non Utilisés pour contribuer à la préservation de l’environnement et de la santé publique.

Cyclamed a le statut d’éco-organisme et regroupe l’ensemble des professions du secteur pharmaceutique avec des pharmaciens d’officine, des grossistes répartiteurs et des entreprises du médicament.

L’association a publié son bilan concernant l’année 2020. 9 953 tonnes de médicaments non utilisés ont été rapportées aux pharmacies en 2020 soit 149 grammes par habitant. La quantité de médicaments apportés en officine poursuit son recul avec une diminution de 7% en un an. Une baisse qui se produit pour la quatrième année consécutive. Le recul de la consommation des médicaments (- 4% en 2020) en est une des causes. Les confinements ont également une responsabilité dans cette baisse. L’importance du tri sélectif avec le carton et la notice à jeter dans le bac jaune et les médicaments à rapporter en pharmacie a également joué un rôle dans la diminution du nombre de médicaments rapportés en pharmacie. 54% des sondés déclarent trier et séparer les médicaments et leurs emballages. (Source : Sondage BVA pour Cyclamed)

En Outre-Mer, excepté en Martinique, on note au contraire une augmentation des quantités des médicaments collectés de 10% sur un an. C’est une meilleure connaissance du dispositif, grâce notamment à une meilleure sensibilisation, qui est à l’origine de cette augmentation.

BVA révèle dans un sondage que 90% des français déclarent déposer leurs médicaments non utilisés chez le pharmacien. Il sont récupérés par les grossistes-répartiteurs qui les incinèrent pour produire de l’énergie.

~ Source(s) : https://www.cyclamed.org/cyclamed/

Continuez votre lecture avec l’article suivant :